L’incontinence urinaire de l’homme

Il existe plusieurs formes d’incontinence chez l’homme :

  • l’incontinence par hyperactivité de la vessie, contraction désordonnée de la vessie aboutissant à des fuites ou par envie irrépressible. Cette situation peut être liée à une hyperplasie de la prostate ou à une vessie neurologique.
  • l’incontinence par incompétence du sphincter, le plus souvent liée à une intervention chirurgicale pour un cancer de la prostate.
  • l’incontinence par regorgement liée à une rétention chronique d’urines par un obstacle (hyperplasie bénigne de la prostate) ou par une mauvaise commande neurologique de la vidange.

Il ne faut pas considérer comme fuite urinaire les gouttes retardataires présentes à la fin de la miction liée à l’évacuation plus tardive de l’urètre qui surviennent quand « le patient se rhabille ».

Les traitements de l’incontinence urinaire de l’homme

    • La thérapie comportementale, la rééducation du plancher pelvien

Dans les formes minimes d’incontinence urinaire de l’homme, la première ligne de traitement consiste en des exercices qui permettent de renforcer les muscles du plancher pelvien. Un kinésithérapeute peut vous montrer les exercices à réaliser. L’objectif est de les répéter tous les jours, sans quoi leur effet est éphémère.

    • Les techniques chirurgicales :
    • La bandelette sous urétrale

bandelette sous urétrale homme

C’est une technique innovante et récente dans la prise en charge de l’incontinence urinaire d’effort de l’homme. Elle consiste à disposer sous l’urètre une bandelette synthétique qui va soutenir celui-ci.

 

Elle est indiquée pour les formes minimes à modérées d’incontinence urinaire à l’effort. Cette technique peut guérir l’incontinence chez un grand nombre de ces patients, pour les autres la continence est très significativement améliorée.

Elle est particulièrement adaptée aux incontinences urinaires secondaires à une prostatectomie radicale.

C’est un traitement idéal pour les patients, non candidats à la pose d’un sphincter urinaire, recherchant un traitement efficace, sûr et peu invasif.

En savoir plus sur la bandelette sous urétrale transobturatrice chez l’homme

      • Le sphincter urinaire

sphincter urinaire

En cas d’échec des techniques précédentes ou en cas d’incontinence urinaire importante avec insuffisance sphinctérienne majeure, la mise en place d’un sphincter artificiel peut s’avérer nécessaire.

En savoir plus sur le sphincter urinaire artificiel