L’endoprothèse urétérale ou sonde double J

Qu’est ce que c’est ?

uro-sonde_double_j

Ce type de sonde comporte 2 crosses : une supérieure qui se positionne dans le rein et une inférieure qui se positionne dans la vessie. Elle peut être laissée en place plusieurs mois mais pas plus d’un an. La sonde JJ est retirée dans les délais convenus avec votre urologue en consultation, après anesthésie locale du canal urinaire.

Elles permettent de lever la pression dans les cavités rénales et donc de diminuer les douleurs liées à l’obstruction de l’uretère.

Elles peuvent être mises en place dans différentes situations :

  • En prévention de la migration de calculs avant une lithotritie extra corporelle,
  • En traitement d’une colique néphrétique dans l’attente d’une prise en charge du calcul afin de soulager les douleurs rebelles au traitement anti douleur,
  • En urgence, pour soulager le rein en cas de colique néphrétique compliquée,
  • Dans les suites de tout geste sur l’uretère ou les cavités rénales, notamment après une urétéroscopie.

Elles peuvent être responsables de quelques irritations de la vessie avec des fausses envies et des urgences pour uriner. Des douleurs dans le rein drainé peuvent survenir. Ces douleurs sont en général diminuées lorsque le patient boit beaucoup, urine souvent en prenant garde de ne pas forcer lorsqu’il termine d’uriner.

La tolérance à ces sondes s’améliore après quelques jours habituellement.

Votre urologue vous expliquera le principe de ces sondes et vous indiquera s’il est nécessaire d’y avoir recours. N’hésitez pas à lui poser toutes les questions que vous souhaiteriez.

En savoir plus sur la sonde double J